Forages du Nord Ouest

Forage Dirigé

Le forage dirigé est une technique permettant le franchissement de voies ferrées, chaussées diverses, rivières, zones naturelles protégées, etc... sans réalisation de tranchée tout en évitant les autres réseaux souterrains.
Avec ses différentes machines, Forages du Nord-Ouest peut mettre en place des conduites en PEHD du Ø60mm jusqu'au Ø400mm sur des longueurs allant de 15 mètres à plus de 300 mètres.

Pour la réalisation de ces forages, différentes étapes sont à respecter :
  • Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux (DICT) au moins dix jours ouvrés avant le début des travaux.
  • Suite aux réponses des concessionnaires concernés par la zone de chantier et le relevé précis et la détection des réseaux sur place avant début des travaux



  • Mise en place de la machine de forage sur l’aire de lancement
    Dimensions des 2 fosses de travail
    Longueur : 3,00m
    Largeur : 1,00m

  • Préparation de la boue de forage.



  • Le forage dirigé consiste dans un premier temps à réaliser un tir pilote.
    Le tir est réalisé grâce à une tête qui se situe à l'avant du train de tige. Cette tête est constituée d'une sonde éméttrice et d'un méplat.
    Mise en place de la sonde de détection (étalonnage de celle-ci) dans la tête de forage. Cette sonde permettra de déterminer en permanence la profondeur, la pente, la position du méplat ainsi que la direction de la tête du forage.



  • Le tir est dirigé par le suivi constant de la tête située à l'avant et à la position du méplat.





  • Pour effectuer le forage, la foreuse exerce une poussée sur le train de tiges ainsi qu’une rotation permanente. Pour changer de direction, il suffit d’arrêter la rotation et d’exercer uniquement une poussée. La réaction du terrain sur la tête à méplat fait dévier le train de tiges. Lors de ces opérations on injecte en permanence une boue de forage pour refroidir la sonde et lubrifier le forage.





  • Réalisation du tir pilote avec contrôle permanent à l’avancement du forage grâce à un détecteur (de type Radiodétection Drilltrack)







  • Toutes les informations recueillies par la détection sont transmises à l’opérateur situé sur la machine afin qu’il modifie la trajectoire dés que nécessaire, et ainsi respecter le profil pré-établi.





  • Dans le même temps, préparation de la conduite en polyéthylène soudée bout à bout par la technique de la soudure au miroir (Polyfusion).







  • Dès l'arrivée du tir pilote, la tête de forage est démontée, puis remplacée par un aléseur. Cette opération consiste à augmenter le diamètre du forage pilote afin de pouvoir mettre en place la conduite. Ce alésage se fait par rotation et injection de boues. Durant cette phase les opérateurs surveillent la bonne circulation des boues de forage. En fonction du diamètre de la canalisation ou des fourreaux, mais surtout en fonction de la nature du terrain des alésages intermédiaires seront peut-être nécessaires. En cas de pré-alésages des tiges de forages seront accrochées derrière le premier aléseur afin de garder une continuité du forage.







  • Durant le tirage les opérateurs surveillent la bonne circulation des boues de forage. Cette boue a pour rôle d’améliorer le glissement de la conduite ou des fourreaux et d’évacuer par l'aléseur une partie des matériaux. Elle permet le maintien du terrain et toutes contraintes sur la conduite ou les fourreaux tractés. Lors de ces opérations les boues de forages sont maitrisées, pompées et envoyées dans une décharge agrée ou recyclées sur place si nécessaire.







  • Repli de la machine et des accessoires.
Création et Réalisation : @robase Computer - Mentions Légales